La Laine, 3e partie


Une chronique de Patricia de Homelaine.fr

QUELLE EST LA COMPOSITION DE LA LAINE A TRICOTER
Les fibres textiles sont classées en trois grandes catégories :

Les fibres naturelles (existant à l’état naturel)
→ Fibres naturelles animales
→ Fibres naturelles végétales
→ Les fibres naturelles minérales

et les fibres chimiques :
→ les fibres artificielles (fabriquées à partir de matières premières naturelles),
→ les fibres synthétiques (obtenues par réactions chimiques).

Les fibres naturelles :

Ia Fibres naturelles animales, 1ere partie

La laine de mouton

La plus classique et répandue, c’est la laine de mouton, utilisée par nos grand-mères pour tricoter les pulls un peu rigides mais dont les qualités thermiques sont certaines. Pour plus de douceur, elle est souvent mélangée avec d’autres fibres, naturelles ou synthétiques.

Le mouton est un mammifère herbivore qui proviendrait du Moyen Orient et du croisement d’un urial (mouton sauvage) et d’un mouflon. La domestication du mouton remonte à 7 000 ou 8 000 ans. La pratique de l’élevage s’est étendue à partir du Proche-Orient. Les caprinés (bouquetins, mouflons, chamois …) ne nécessitent que peu d’entretien.

Le mouton est un animal domestique destiné à l’élevage pour sa laine, sa chair, sa peau et son lait.

Sa laine : La toison est normalement composée de 2 sortes de poils :
→ la petite laine, poils courts, fins et ondulés, assure l’isolation thermique;
→ les jarres, poils superficiels plus longs et grossiers, protègent des intempéries, vent et pluie.

L’amélioration des races pendant ces deux derniers millénaires a donné des fibres nettement plus épaisses que celles obtenues par nos ancêtres, et alors que la toison des moutons primitifs avait des cycles saisonniers de croissance et de mue, la laine des races actuelles pousse en continu.

Selon la race, il donnera de 2 à 8 kg de laine en 1 ou 2 tontes par an. On en fait des vêtements chauds car la laine de mouton à la capacité de retenir la chaleur même si elle est humide.

📌

LE SAVIEZ-VOUS ?
En été le mouton broute de l’herbe et en hiver il mange du foin, des céréales et du son. Sa durée de vie est d’une dizaine d’années. Le petit s’appelle un agneau, l’agnelle, la femelle est une brebis, et le mâle un bélier. Il y a environ 450 races de moutons domestiques répandues en de nombreux points du globe.

Aujourd’hui, du fait de l’élevage et des croisements sélectifs, le mouton présentent une variété stupéfiante :
Il y a des races de moutons pour toutes les sortes de pâturage, de climats et d’altitudes,
→ Il existe des moutons grands, petits, gras ou maigres.
→ Certains n’ont pas de cornes, d’autres en ont deux, quatre ou huit.
→ Certains moutons ont la face blanche, d’autres noire.
→ Les uns ont des oreilles pendantes, d’autres des queues épaisses, des toisons courtes, épaisses, ou laineuses.
→ Il y a même des moutons sans laine !!!!
→ Le mouton est habituellement blanc, mais il peut être brun, noir ou gris.

Il existe sur terre le rapport assez constant d’un mouton pour 3 êtres humains;
la population mondiale des moutons s’élève environ 1.2 milliard d’animaux en 2014.

📌

A SAVOIR SUR LA LAINE DE MOUTON :

Les +: résistante à l’humidité, solide.

Les -: lourde et rêche. Peaux sensibles s’abstenir.

La laine d’agneau (c’est le petit du mouton)

La laine d’agneau est une laine vierge très fine obtenue à partir des jeunes animaux entre six mois et un an, d’où son prix élevé et sa rareté. Elle se divise en deux catégories: le lambswool et la laine vierge d’agneau. La différence réside dans la longueur des fibres.

→ le lambswool, aux fibres plus courtes, sera très doux et moins épais mais, de ce fait, un peu moins résistante.
→ la laine vierge d’agneau, tout en gardant un toucher moelleux, protégera des températures les plus extrêmes.

Dans les deux cas, la présence d’huiles naturelles dans la fibre permet une résistance à l’eau, ce qui n’est pas négligeable pour affronter les hivers pluvieux.
Comparée à la laine de mouton traditionnelle, la laine d’agneau n’est pas aussi résistante et doit donc être traitée avec soin !

📌

A SAVOIR SUR LA LAINE D’AGNEAU

Les +: Hydrofuge, moelleuse et très chaude
Les -: Aucun

On la choisit pour tous les vêtements à col roulé sans craindre de voir apparaître des plaques de démangeaison dans le cou.

La laine mérinos (c’est un type de mouton)

Le terme « mérinos » est d’origine espagnole, mais aujourd’hui, c’est surtout en Australie que l’on trouve la race de mouton dont est extraite cette laine abondante et confortable. Particulièrement élastique et résistante, elle est plus fine que la traditionnelle laine de mouton et ne pique pas. Elle est aussi antibactérienne: la texture de sa fibre retarde l’apparition de mauvaises odeurs.

📌

A SAVOIR SUR LA LAINE MERINOS :

Les +: Thermorégulatrice, cette maille permet de se sentir bien qu’il fasse très froid ou que l’on est chaud.

Les -: peut se détendre facilement

On l’utilise pour les tricots pour enfant ou de manière générale, à tous les vêtements portés à même la peau.

📣

A suivre le mois prochain : Les fibres naturelles, 2ème partie

(Sources utilisées: histoiretricot.canalblog.com, fr.wikipedia.org, tetenlaine.eklablog.com, planetoscope.com, images : ww.toutsurlisolation.com et fr.freepik.com)

2 réflexions sur “La Laine, 3e partie

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s