LA LAINE, 9E PARTIE : LES FIBRES CHIMIQUES (suite et fin)

Les fibres synthétiques sont obtenues par des réactions chimiques (non naturelles, fabrication par l’homme en usine)

→ les fibres synthétiques (obtenues par réactions chimiques).

La fibre synthétique est produite à partir de matière(s) synthétique(s).

Une matière synthétique est obtenue par synthèse de composés chimiques qui viennent presque exclusivement d’hydrocarbures* ou plus récemment d’amidon.

* : composés organiques constitués exclusivement d’atomes de carbone (C) et d’hydrogène (H) : il s’agit de fait de ressources non renouvelables (charbon, pétrole ou gaz naturel).

La première fibre synthérique commercialisée en 1938 est le nylon.

Remarque : comparativement aux fibres naturelles, les fibres synthétiques posent des problèmes particuliers, notamment liés à leur moindre dégradabilité, biodégradabilité faible ou nulle, et à leurs composants qui peuvent poser des problèmes pour la santé parce que toxiques (colorants, additifs), allergènes, ou assez fines pour pénétrer l’organisme (asbestose).

Acrylique

Les fibres acryliques sont très généreuses et très semblables à la laine. Elles sont très résistantes, infroissables, douces et chaudes. C’est pourquoi on retrouve beaucoup d’acrylique dans les composition de laine à tricoter.

L’acrylique est sensible à la chaleur et se charge rapidement en électricité statique.
Elle se lave à maximum 40° C, un assouplissant empêche l’électricité statique ! Repassage, si nécessaire au niveau 1 et éviter le sèche-linge!

Remarque : Les ouvrages en acryliques dans une machine à laver relarguent une grande quantité de fibres synthétiques, beaucoup plus que le coton, mais avec des conséquences nocives pour les milieux aquatiques. Les stations d’épurations ne sont pas capables de filtrer ces microfibres dans l’eau.

Élasthanne

L’élasthanne ou élasthane1 est une fibre synthétique réputée pour son élasticité importante (résistance à 600 % d’allongement avant rupture), le retour à la forme d’origine après étirement et un séchage plus rapide qu’un tissu « ordinaire ». L’utilisation de cette nouvelle matière a donné naissance au vêtement moulant.

Cette matière rentre le plus souvent dans la composition de certaines laines à tricoter à hauteur de 1 à 10 %. Elle supporte mal les hautes températures (fer à repasser et sèche-linge).

Polyamide (Nylon, Perlon)

Le polyamide est très robuste et élastique. Il ne se froisse pratiquement pas et sèche vite. Néanmoins, les textiles en polyamide se chargent en électricité et sont sensibles à la chaleur.
Le polyamide se lave à maximum 40° C, il se repasse au niveau 1 et ne doit pas être séchés à la lumière du soleil ou en sèche-linge

Il est très utilisé pour le fil à tricoter les chausettes !

Polyesther (Tergal, Dacron)

Cette fibre synthétique est la plus produite au monde à 70 % (pour l’industrie textile).
Les fibres polyester sont particulièrement résistantes à la lumière et aux intempéries et donc résistantes aux influences climatiques ; de plus elles sont indéformables, résistantes à la déchirure et élastiques. La matière sèche très rapidement et est infroissable.

Il se lave à maximum 40° C. Ne pas utiliser le sèche-linge ! Si c’est absolument nécessaire, repasser les textiles en polyester au niveau 2. Cette matière ne doit pas être repassée avec trop de chaleur, sinon elle pourrait fondre…

J’espère que cette chronique aura su vous plaire 😉 merci de votre intérêt, Patricia

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s