La rose du rang crochète… Éliane Paquet!

Dans le cadre de son aventure Notre Univers au crochet, Karine (La rose du rang) nous fait découvrir les membres du Collectif Francrochet… sous toutes leurs mailles !

Découvrez le processus créatif derrière la Mini Éliane en cliquant ici !

dots

Éliane, pour commencer peux-tu nous parler un peu de ton parcours, comment le crochet est entré dans ta vie et qu’est-ce qui t’a donné envie de créer l’entreprise Les minis câlins?

Mon premier contact avec la laine fut grâce à ma grand-mère qui m’a montré à tricoter à l’âge de 7 ans environ. Mais mon réel déclic s’est fait en 2015 avec l’achat d’un livre qui enseignait la confection d’un amigurumi au crochet. Ça a été le début d’une grande passion ! J’ai toujours été attirée par les travaux manuels, l’art, les personnages en peluche.

Étant enfant je rêvais d’avoir ma boutique de cadeaux, alors l’ouverture de ma boutique de figurines au crochet et de patrons est la réalisation de ce rêve. Pour moi faire des amigurumi c’est un moyen d’exprimer une créativité qui ne trouvait pas sa place dans le monde du travail. Ça m’aide à avoir un équilibre entre mon travail principal (dans le domaine de l’arpentage), qui demande de la rigueur et le respect de normes, et mon besoin d’expression.

Vous vous souvenez des tests d’orientation au secondaire ? Et bien moi ça ne m’a pas aidée… les tests révélaient que j’étais à la fois ordonnée et créative. Pis qu’a trouvé à dire la madame du test ? Que c’était impossible !

Oups ? J’étais bien embêtée dans mon choix de carrière. Donc, j’essaie maintenant à ma façon de combiner ces aptitudes dans le crochet. Écrire des patrons demande effectivement de la rigueur, une méthode de travail, et de la créativité ! J’écris mes patrons avec beaucoup de détails et d’attention. J’essaie de me mettre dans la peau de la personne qui le lit pour anticiper ses éventuelles questions. Personnellement quand j’achète un patron c’est pour me reposer l’esprit et crocheter sans me poser de questions, me laisser guider par l’artiste, et c’est ce que j’essaie d’offrir à mon tour.

Les minis câlins est encore une entreprise toute neuve qui grandit, mais ta ligne créative est déjà très claire… c’est coloré et… tout petit! Qu’est-ce qui t’as poussée vers le mini (quasi micro!!) crochet? 

J’ai toujours eu une fascination pour la miniature. Il y a dans ce monde une fragilité qui la rend précieuse. Aussi à plusieurs périodes de ma vie ces personnages m’ont offert un réconfort et un sourire intérieur dans ces moments où on est un peu seul dans l’épreuve. J’aime l’idée que les gens aient dans leur poche, en secret, un petit personnage qui les fera sourire dans les moments moins heureux, qui leur donnera un peu de courage. C’est la principale mission des Minis câlins!

Ta mini mascote est un adorable gnome, pourquoi as-tu choisi Loopy pour te représenter?

Loopy est un gnome vivant dans la forêt. Il est espiègle et cabotin. Petit secret : sa personnalité est beaucoup inspirée de mon amoureux hihi. J’ai aussi ce côté, mais il s’exprime plus en privé. À l’époque où je me cherchais un logo, la vision du gnome s’est tout de suite imposée. Il représente la magie que j’essaie de propager dans la vie des gens et mon amour de la nature.

Comme je suis ta page Facebook, j’ai la chance de voir passer tes adorables petits projets… et je crois avoir décelé que tu aimais bien les petits projets du type « fan art »! Ton petit personnage connu préféré (que tu as crocheté) c’est qui et pourquoi?

Oui j’adore le fan art ! Il y a tellement de beaux personnages que c’est difficile d’en choisir un. Le fan art est-ce que qui m’apporte le plus de plaisir dans le crochet. L’imaginaire devient concret. J’aime beaucoup Yoda, il me fait tellement rire. J’aime qu’il joue avec le fait qu’il est beaucoup plus fort que son apparence peut le laisser croire. Il est aussi intelligent et rusé derrière son cabotinage. Et sérieux quand les circonstances l’exigent.

Un autre personnage que j’ai réalisé dernièrement est la célèbre Lucy Van Pelt (patron : Denise Ferguson, livre Peanuts crochet). J’avais envie de la faire car je me suis dit qu’elle ferait sourire en ces temps difficiles. C’est tellement facile d’être une Lucy qui parle trop et donne des conseils à tout vent. J’en suis une parfois une moi aussi une Lucy hihi. C’est difficile écouter pour vrai et se taire, et pourtant ça peut apporter tellement plus à l’autre.

La question qui brûle toutes les lèvres j’en suis certaine… qu’est-ce qui s’en vient en 2021 pour Les minis câlins? On veut plein de scoops !

Avant 2020 j’étais sur une belle lancée créative, mais comme pour plusieurs, ça a été une année éprouvante où j’ai préféré faire des projets pour moi et mes proches, à mon rythme. Alors pour 2021 je souhaite me remettre à créer. J’ai beaucoup de patrons que je souhaite publier depuis longtemps, notamment Hans l’ananas, Gustave le castor, des Minis perdrix et des Minis sacoches. Je souhaite aussi développer quelques ensembles de jeu pour créer un univers pour Loopy. J’aime créer des mondes et des ambiances, et les ensembles de jeu permettent ça.

On devine à regarder Les minis câlins que tu es amatrice d’amigurumi, et c’est bien souvent une simple suite de mailles de base! Mais ta technique « fibreuse » préférée c’est quoi?

Ma technique préférée est souvent la technique la plus simple ! En matière d’amigurumi, la partie que j’aime le moins est l’assemblage à la fin. Je crochète donc toutes les pièces à assembler au corps et je les intègre à mesure que je fais le corps.

Mon patron de Raynette la grenouille ) et Loopy le gnome sont faits avec cette technique. Il faut bien compter nos mailles, mais ça sauve beaucoup de temps de ne pas se préoccuper de mettre les bras et les jambes de façon symétrique à la fin. De plus ça évite beaucoup de nœuds, on peut tout cacher à l’intérieur de l’amigurumi à mesure. Pas de fils à rentrer non plus !

Depuis que le crochet est dans ta vie, ton (ou tes) plus gros coup de coeur?

Nous parlions de fan art plus tôt, hé bien ma créatrice préférée dans ce domaine est Lucy Collins. Elle est la designer derrière plusieurs kits de crochet (Star Wars crochet, par exemple). Ses patrons sont bien écrits, simples et beaux. Je rêverais que mon fan art soit repris par les grandes compagnies (bon on a le droit de rêver ;-).

Un créateur qui m’a enseigné plusieurs techniques originales en matière d’amigurumi est Louie’s Loops. Ses patrons sont supers pour commencer, rapides et ses techniques sont vraiment intéressantes ! Il a lancé ‘’club crochet’’ qui propose des abonnements, des patrons et des vidéos si vous voulez le découvrir.

Éliane est officiellement une licorne de La rose du rang! Découvrez pourquoi sur larosedurang.com!
dots

Vous voulez explorer l’univers d’Éliane et Les minis câlins? Visitez les liens ci-dessous !

Facebook Etsy| Ravelry

dots

Vous êtes un artisan ou œuvrez au sein d’une entreprise du milieu de la laine et vous aimeriez faire l’objet d’une des chroniques « Notre Univers au crochet » ?
Contactez La rose du rang pour en discuter !

carte30

Une réflexion sur “La rose du rang crochète… Éliane Paquet!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s