Catégories
Blog Chroniques d'une masso

Chroniques d’une masso/kinésithérapeute : La douleur, on fait quoi avec ça ?

S’il y a bien quelque chose dont nous avons peur, c’est de nous blesser et de ne plus pouvoir faire de crochet. D’être au repos forcé ! Quand la douleur arrive, on fait quoi avec ça ?

S’il y a bien quelque chose dont nous — artisan·e·s, crocheteurs·ses ou autres personnes qui faisons tout de nos mains — avons peur, c’est de nous blesser et de ne plus pouvoir faire de crochet. D’être au repos forcé 😱. Quand la douleur arrive, on fait quoi avec ça ?

Douleur musculaire

La première cause d’une douleur est souvent musculaire, tant au niveau des bras et des épaules que du dos. Raideur musculaire, tension, contractures. De douleur à inconfort, elle peut être à différents niveaux. En temps normal, elle n’empêche pas de crocheter, mais sans traitement elle peut empirer et se transformer en blessure plus grave.

Quelques trucs à essayer pour diminuer la douleur :

  • Froid/chaud : 10-15 min sur la peau, puis attendre 1 heure minimum avant de remettre de la chaleur. S’il y a douleur (ayoye !) on alterne froid et chaud en commençant toujours par le froid. Sinon, la chaleur seule est très efficace pour détendre les muscles et faire diminuer l’inflammation.
  • Anti-inflammatoire topique : Essayez ceux vendus en clinique ou en centre de santé, plus naturels que ceux de la pharmacie. Les marques populaires vendues en pharmacie peuvent causer des problèmes internes si utilisées à long terme.
  • Automassage : Se masser soi-même peut faire beaucoup de bien. Faites des pressions pour décongestionner les tissus ou faites des cercles, tout simplement.
  • Vous avez une balle de tennis ? Faites-la rouler sur l’endroit sensible !
  • Repos : Sans repos, pas de récupération ! Récupérer est très important quand on a mal.
  • Bain chaud + sel de bain, sel d’Epson ou bain de boue : Tous ces types de bains sont super pour récupérer et faire le plein de minéraux pour le corps.
  • Suppléments de magnésium et de calcium : Ces deux minéraux sont ceux dont les muscles ont le plus besoin et qu’ils perdent aussi en premier. Une carence en minéraux peut être la cause d’une tension musculaire.
  • Huiles essentielles : Plusieurs huiles essentielles peuvent être très aidantes. Les huiles essentielles recommandées pour les douleurs sont la marjolaine pour les douleurs musculaires, la menthe poivrée comme analgésique, le pin pour l’arthrite et l’arthrose et le pamplemousse comme décongestionnant tissulaire (qui peut aussi remplacer la marjolaine).
  • Étirements : Je me demande pourquoi je ne l’ai pas nommé en premier lui ! Étirez le muscle qui fait mal et maintenez l’étirement pendant 60-90 secondes pour aider le muscle à reprendre sa place normale à long terme.
  • Pistolet à massage : Un investissement pour ceux et celles qui ont souvent des douleurs, le pistolet à massage est facile à utiliser et sans danger. Il ne faut simplement pas le mettre directement sur l’os — vous comprendrez rapidement pourquoi si vous le faites ;).
  • Ventouses : Demandez à votre thérapeute certifié en ventouses de vous donner des trucs sur comment les utiliser. Le faire soi-même à la maison est une bonne idée pour décongestionner les muscles et adhérences qu’on peut avoir et elles sont faciles à utiliser.
  • Médicaments anti-inflammatoires (style Tylenol, Advil, Motrin) : En dernier recours et sur une courte période, ils procurent un soulagement temporaire, mais ne règlent pas le problème à la source.
Teslariu Mihai via Unsplash

De douleur à blessure

Quand on atteint le stade de blessure, il est très important de consulter un spécialiste qui nous conseillera sur la bonne démarche à entreprendre et nous donnera le bon traitement pour notre condition.

Quant aux spécialistes à consulter, il y a bien sûr les médecins, mais il existe aussi plusieurs thérapeutes spécialistes qui peuvent vous aider sans toutefois pouvoir vous prescrire de médicaments ou poser un diagnostic (les médicaments sont essentiels dans certains cas ; n’oubliez pas que les médecins sont les seuls à pouvoir poser un diagnostic officiel sur votre état).

Les différentes spécialités

  • Massothérapie, kinésithérapie, orthothérapie ;
  • Chiroprathie ;
  • Ostéopathie ;
  • Acupuncture ;
  • Naturopathie ;
  • Posturologie ;
  • Kinésiologie ;
  • Physio et ergothérapie ;
  • Et j’en passe !

N’hésitez pas à vous renseigner sur ces métiers souvent mis de côté : la médecine alternative peut être une belle solution plus naturelle à vos problèmes et douleurs. À vous de voir les alternatives et de prendre celle qui vous convient le mieux.

Chaque corps est différent

En terminant, j’aimerais revenir sur un point très important et dont tout le monde devrait tenir compte : nous sommes tous différents. Chaque corps fonctionne différemment, alors il est normal qu’un traitement fonctionne sur une personne et pas sur l’autre.

Cela ne veut pas dire que le traitement ne fonctionne pas ! Ce n’est tout simplement pas la bonne solution pour vous.

Sur ce, profitez de votre crochet, mais ne vous négligez pas. Vous n’avez plus aucune excuse. 😉

Lori

Lori Desrosiers est massothérapeute depuis 2020 et kinésithérapeute depuis 2021. Elle travaille dans une clinique sportive où les douleurs reliées aux mouvements répétitifs sont fréquentes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.