La rose du rang crochète… Valérie Clément!

Dans le cadre de son aventure Notre Univers au crochet, Karine (La rose du rang) nous fait découvrir les membres du Collectif Francrochet… sous toutes leurs mailles !

Découvrez le processus créatif derrière la Mini Valérie en cliquant ici !

dots

valncrochetRaconte nous un peu ton parcours et comment tu en est arrivée au crochet comme profession.

Le crochet est arrivé un peu par accident dans ma vie. Je faisais mon stage de secrétaire et les dames là-bas, le midi, avaient un club tricot. J’ai demandé à ma mère de m’apprendre à tricoter.

Elle me connaît si bien ! Elle a dit : « le tricot c’est trop long pour toi, je vais te montrer le crochet : ça avance plus vite ! »  

On sait que c’est faux, c’est une illusion. Mais bon ! Elle a créé un monstre. Elle ne me montrait pas assez vite, j’ai regardé des vidéos YouTube en masse pour comprendre et j’ai lu énormément de livres.

Une vraie passion ! 7 ans plus tard, je la remercie souvent de m’avoir transmis cet amour de la fibre. Grâce à elle j’ai une passion, une entreprise, des amies laineuses. Je suis aux anges !

image2

Voir la Genevière sur Ravelry!


Qu’est-ce qui inspire Valérie ? Parle nous un peu de ton processus créatif !
 
Tout. Littéralement.
 
Une couleur, une texture, un point, un enfant, une pièce d’art, un bijou. Tout. Je ne fais que rarement des croquis de mes projets, je le feel en les faisant. I’ll go with the flow of the fiber. Je la laisse se placer et s’agencer.
 
Dans une autre vie, j’étais photographe commerciale, donc les compositions, les règles d’asymétrie et de symétrie… je suis très à l’aise avec ça. J’ai toujours été créative et imaginative, mais surtout instinctive. Je me laisse porter. Quand je crée, l’idée vient puis j’essaye de la réaliser concrètement même si dans ma tête c’est abstrait.
 
Et j’écris TOUT. Tout ce que je fais. Je rectifie ce qui ne fonctionne pas, je change de couleur selon les différentes fibres et couleurs. Mon cahier est un chaos créatif. Je remets au propre et je refais en corrigeant à mesure. Puis, hop ! à l’ordi. Ensuite chez les testeuses… la roue de design habituelle.
 
val2Tu es très ouverte sur le sujet de la maladie mentale, qu’est-ce qui te donne le courage d’aborder ce sujet aussi ouvertement ?
 
Je crois que d’en parler, ça déstigmatise la situation. Aussi, je parle en mon nom. Le fait d’en parler aide à avancer dans ton cheminement. Je suis Valérie, designer crochet et j’ai plusieurs troubles de santé mentale.
 
Je suis plus que la maladie elle-même, mais elle fait partie de moi et je veux l’intégrer comme j’intègre mes cheveux roses. Ce n’est pas honteux, ce n’est pas mal, je ne suis pas différente. Je suis moi et je me plais à dire que ça me rends adorable.
 
Je ne suis pas courageuse, au contraire, j’ai très peur. Mais pour moi, en parler comme d’un mal de tête, ça facilite. Et oui, je suis ouverte, je réponds aux questions parce que si mon parcours, ma maladie, mon toc, ou mes compulsions peuvent aider quelqu’un à prendre sa santé en main, je saurai que j’ai fait une différence.
 
Selon toi, est-ce que le côté créatif du design et du crochet a un impact positif sur ton discours intérieur ?
 
Oui et non. Oui parce que sans stress, sans rush, sans deadline, sans compétition, crocheter me rend heureuse. Juste bien. Ça calme, ça aide à la concentration,… que du bon.
 
Mais on va se le dire, les deadlines, la GDM, la comparaison, le jugement… Ça, ça se travaille moins bien.
 
J’ai tendance à beaucoup me déprécier au profit des autres alors que je crois que mon travail est aussi beau et aussi rentable. Je dois trouver le juste milieu. Et si je ne m’amuse pas, ça parait dans mes designs 😉

Ta boutique Ravelry est forte d’une quinzaine de beaux patrons au crochet… ton chouchou c’est lequel ? Pourquoi ?

C’est pas correct ! Tu choisirais, toi, entre tes 3 enfants ? Hahahaha !

Je crois que mon pref de tous, c’est Floralie. Une petite slouchy, texturée. Je porte la mienne vraiment tout le temps. Je la portais avant sa sortie. Je l’aime beaucoup dans sa simplicité, sa douceur. Pis une fleur tsé !

Ton petit dernier, le patron Vérité, offre une versatilité impressionnante avec un simple jeu de boutons. Quelle est ta configuration préférée et pourquoi celle-là ?  

Ohhhh ! La liseuse ! Les manches 3/4 sont parfaites vu que j’ai toujours chaud… et froid. Et le col au cou pour l’hiver, il cache bien le devant. Je l’adore mon 8 en 1. J’avais envie d’être éclatée, de faire du jamais vu. C’est littéralement celui dont je suis le plus fière !

Tes patrons sont pour qui ?

J’essaye que mes patrons soient légèrement punchés pour un peu de défi, mais accessibles à tous pour la fibre. C’est pas tout le monde qui peut travailler de la laine de teinturiers/ières et c’est ben correct de même !

Je suis fibre inclusive !

Ton grand coup de cœur depuis que tu t’affiches comme designer professionnelle ?

Ma clientèle, aucun doute possible. J’aime le retour, les commentaires. J’aime leur parler, les rencontrer (pas en grosse gang, là ! Allo agoraphobie sociale). Je suis très réactive sur les réseaux : je réponds à presque tous les commentaires. Je les remercie tous et toutes d’embarquer avec moi dans ma folie et d’être inspirés !

dots

Vous voulez explorer l’univers de Valérie ? Visitez les liens ci-dessous !

Web | Facebook Instagram | Ravelry

dots

Vous êtes un artisan ou œuvrez au sein d’une entreprise du milieu de la laine et vous aimeriez faire l’objet d’une des chroniques « Notre Univers au crochet » ?
Contactez La rose du rang pour en discuter !

carte30

2 réflexions sur “La rose du rang crochète… Valérie Clément!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s