Douceurs d’hiver, Mère et Filles Tricots x Élevage au fil des saisons

Cette semaine, vous découvrirez 5 nouvelles Douceurs d’hiver ; des modèles de crochet développés dans le cadre d’une collaboration entre des designers membres du collectif et des producteurs de fibres du Québec.

Nous avons demandé à Chantal, d’Élevage au fil des saisons, pourquoi elle a choisi de participer à ce projet ?

Pour faire connaître mes fibres et mon élevage et pour rencontrer d’autres passionné(e)s comme moi !

Et que pensez-vous du projet de Nadine, de Mère et fille tricots ?

Très beau projet ! J’ai vraiment hâte de le voir et d’y toucher !

Premier projet : le col SÉRAC, réalisé au crochet tunisien.

Laisssons Nadine nous parler de son projet :

Les ‘Douceurs d’hiver’. Voilà le thème de ce projet collaboratif entre Francrochet- Le Collectif et les producteurs de laine québécois. Notre pays c’est l’hiver comme l’a dit Gilles Vigneault. Et dans nos paysages de glace nous pouvons apercevoir des sculptures grandioses et naturelles.

La fracturation d’un glacier forme de grandes colonnes de glace dans lesquelles nous discernons des rayures et des textures différentes, témoins du temps qui passe. On les appelle les séracs.

En combinant et alternant deux points tunisiens populaires, Nadine a voulu rendre hommage à La Merveilleuse, un mélange de mohair et de laine d’agneau d’Élevage au fil des saisons. Le Sérac évoque les striures et différentes textures de ces majestueuses colonnes de glaces.

Un écheveau de 130 g (300 m) vous permettra de réaliser ce col à double épaisseur qui réchauffe le cou davantage et donne un effet coussinet contre la peau.

Pour vous procurer le col Sérac, ou pour suivre les aventures de Nadine :

Élevage au fil des saisons

Né d’un amour entre deux passions, les belles fibres naturelles et les animaux, l’Élevage au Fil des saisons a démarré avec quelques chèvres angoras, réputées pour donner une fibre d’une grande douceur : le mohair. Quatre ans plus tard, se sont ajoutés quelques moutons Rambouillet (mérinos français) et Blue Faced Leicester (BFL) dont le croisement procure une laine d’une belle finesse. L’Élevage compte aujourd’hui trente-cinq reproducteurs et soixante-cinq têtes au total en haute saison. 5 jeunes brebis finnoises viennent d’arriver dans le troupeau !

Les fibres des animaux de l’Élevage Au fil des saisons sont utilisées dans leurs couleurs naturelles ou sont teintes à la main. Des mélanges de mohair avec d’autres fibres donnent une belle variété de produits. Les premières tontes des animaux, chevreaux et agneaux, donnent des fils à tricoter et crocheter d’une grande douceur. Les toisons des animaux plus âgés servent à faire des bas, des semelles et des balles de sécheuse.

Parmi les produits disponibles provenant des fibres de l’élevage, on retrouve des toisons brutes (blanches et colorées), des ondins cardés et peignés en couleurs naturelles et teintes à la main, des écheveaux à tricoter en plusieurs qualités de fil, des produits finis tricotés et feutrés (châles, foulards, tuques, bandeaux, mitaines, bas) des savons et produits de soins corporels au lait de chèvre.

Chantal confectionne tous les produits tricotés, crochetés ou feutrés, à l’exception des bas thermaux. Elle teint tous les produits elle-même avec des teintures acides ou naturelles.

Suivez les aventures d’Élevage au fil des saisons ou procurez-vous les produits :

Revenez demain pour le 2e projet de cette collaboration !

Le Collectif

Une réflexion sur “Douceurs d’hiver, Mère et Filles Tricots x Élevage au fil des saisons

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s